UK Italy GermanyNetherlands


Manifest Brut

L’homo-sapiens - sapiens apparut il y a 200.000 ans.


A un moment donné de son parcours, il sentira le besoin de s’exprimer différemment. Jusqu’alors, il était capable d’articuler des sons et utiliser des gestes. Mais il découvre que les tisons de charbon peuvent être un instrument de communication pour laisser imprimé sur les roches, des signes et des images qu’il dessinera selon sa propre perception du monde et de l’univers qui l’entourent.

En effet,  dès qu’il a tourné ses yeux au ciel, il n’arrêtera plus d’observer ce qui l’entoure.

 

Grâce à ses différentes interprétations et signes « libres » qu’il laissera sur les roches, il apprendra à comprendre mieux son monde. Il cherchera ensuite une méthode de collaboration équitable entre lui et le monde qui satisfasse les exigences de l’un et de l’autre dans l’absolu respect des diversités et des espèces. 

Ces principes, sont universels et ne peuvent pas être scindés, ils naissent avec nous et ils meurent avec nous. Aujourd’hui et surtout aujourd’hui, le système cherche par n’importe quel moyen à dévaloriser ces principes, voire même de les anéantir en nous distrayant avec un marché éphémère constitué d’images et d’informations dictatoriales. 

Il faut lutter fermement pour nous réapproprier notre complète liberté et ralentir avec force l’avancée destructrice d’un marché impitoyable et des ses hommes de mains ‘’Intellectuels’’. 

Se mettre au service de sa propre conscience, chercher l’harmonie universelle qui unifie au lieu de diviser. Être témoins du présent et médiateurs pour le futur, un futur auquel tous et je dis tous seraient inévitablement participants. Être gardiens attentifs afin que les droits fondamentaux de l’homme et de la nature soient respectés. Retourner aux origines, aux vieilles « passions », à la simplicité et à la chaleur humaine. Patrons de nos actions, honnêtes collaborateurs avec nos interlocuteurs et envers l’autre dans lequel nous nous reflétons en percevant l’unicité et la liberté.

 

Le mouvement Brut (Retour aux origines) a pour cible trois objectifs.


Le premier et peut-être le plus important est l’Indépendance de l’artiste. 

Une rupture radicale avec la vision programmée et stéréotypée d’un marché qui a volé nos rêves, nos idées, et les raisons du savoir-être de l’artiste. 

Le marché nous soumet à des pressions commerciales continues. Il nous force à suivre le projet culturel imposé par un système unilatéral où les seuls gagnants ne sont autres que ceux qui  manipulent le marché, modelant avec mensonges et flatteries leurs adeptes, ainsi que leurs petits ‘’Intellectuels’’ qui, pour un morceau de pain et une notoriété similaire à celle de la « téléréalité », mettent volontiers  leurs  capacités culturelles au service des manipulateurs.

 

Le deuxième objectif est : comment s’opposer à l’envahisseur et comment ériger des barricades pour bloquer leurs attaques et surtout leurs chantages ? La solution serait probablement la gestion en pleine liberté de notre savoir-faire à travers  des canaux indépendants et alternatifs aux seuls lieux de ‘’consécration’’ de l’œuvre d’art tel que les galeries et les musées. 

Ces derniers prétendent, ainsi que les Critiques d’art, juger, valoriser et priser la propriété d’autrui comme étant le fruit de leur incontestable ‘’talent scout’’. Ils gonflent ainsi leurs comptes en banque en se moquant de la démocratie. 

Il faudrait redimensionner le rôle des lieux d’expositions et de leurs défenseurs cultuels en redonnant la possibilité à tous, de pouvoir s’approcher de la pensée y réfléchir et enfin devenir partie intégrante d’un dialogue qui portera probablement à des réflexions, propositions et résolutions communautaires.

Tous seraient alors bénéficiaires, retrouveraient le plaisir d’être ensemble, sentiraient  à nouveau la vraie solidarité et deviendrait partie intégrante d’une société qui pense et agit pour le bien commun.

 

Le troisième objectif est le refus total d’un système mensonger à tel point que nous pouvons mettre en discussion sa base fondamentale. 

Rimbaud avait dit : ‘’Et aujourd’hui que j’ai tout appris, Je sens le besoin de tout désapprendre’’.

Il ment comme il respire. Combien se sont créé une personnalité complètement basée sur le mensonge ? Certains évoquent des épisodes de leur vie qu’ils n’ont jamais vécus en réalité mais à force des le raconter, ces souvenirs se sont tellement ancrés dans leur mémoire qu’eux-mêmes ne savent plus s’ils sont réels ou s’ils sont le fruit de leur imagination. 

 

Souvent, les mensonges occupent une grande partie de  sa vie quotidienne. 

Il ment, même quand il n’est pas nécessaire.  Il se sent obligé de mentir, parce que les peurs et les compromis sont multiples, les chantages continus. 

Il mente aussi pour occuper un espace et  être accepté au sein même de sa propre communauté, pour un rôle ou une position dans la société pour s’offrir ou s’imposer un statut social qu’il ne réussit même pas à gérer perdant dès lors, le contact avec la réalité. 

Il ment à lui-même, révélant un manque d’estime et il ne se rend pas compte que désormais il ne s’appartient plus  mais est  devenu prisonnier de sa propre création qui décidera de son destin. 

Voilà pourquoi en refusant ses enseignements, il nous est encore possible de nous éloigner d’une vie fautive et nous acheminer dignement  vers la mort. 

Nous  ne vous demandons pas l’impossible mais comprendre et écouter votre cœur et vous verrez que à peu à peu, avec de petits changements et de la résistance, nous pourrons  renverser ce système dégénéré et en construire un meilleur, un système qui puisse satisfaire nos besoins et nous restituer la dignité volée.      

     

                                                   Rino Telaro         Michaël Beauvent

   

Comment devenir membre et participer aux activités du mouvement.

   

How to register and participate in the activities of the movement.

   

Come iscriversi e partecipare alle attività del movimento.

   
© Manifesto Brut